Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • : MA DEVISE : "POUR TOUT CE QUI EST CONTRE ET CONTRE TOUT CE QUI EST POUR , SAUF QUAND J'AI RAISON MAIS PAS FORCÉMENT NON PLUS... QUOIQUE ! "
  • Contact

Rechercher

26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 02:17







Ci-dessous un portrait et partition d'Alfred Cortot




Alfred Cortot
 Né le 26 septembre 1877 à Nyon (Suisse),
Il  décède le 15 juin 1962

 Il débuta le piano à 5 ans au conservatoire de Genève.
Ses parents déménagèrent à Paris en 1886 afin qu'il puisse poursuivre ses
 études au conservatoire de Paris. Il y resta dix années et obtint en 1896 un
 premier prix de piano. La même année il fut nommé chef d'orchestre à Bayreuth.
En 1902, passionné par Wagner et musicien complet , il fut le premier chef d'orchestre
 à diriger en France le "Crépuscule des Dieux". En 1905 il fonda avec Jacques Thibaud et
 Pablo Casals, un trio de musique de chambre dont la réputation devint
 internationale( ne se séparant qu'à la seconde guerre mondiale). Alfred Cortot se
fit également connaître alors pour son talent de soliste au piano. En 1907, souhaitant
 transmettre sa vision personnelle de la musique, il devint professeur
au conservatoire national de Paris.Alfred Cortot a eu une grande influence
sur l'interprétation pianistique tant en France qu'à l'étranger. Il fut le premier à réaliser
une fusion des différents styles pianistiques, associant technique et expressivité.
Dans son ouvrage "Principes rationnels de la technique pianistique” , il développa
 sa méthode selon laquelle la subjectivité et la recherche personnelle doit
 accompagner le travail des doigts, des poignets et des bras.



.

Partager cet article

Repost 0
philippe charpentier - dans Musique classique
commenter cet article

commentaires

RESSEGUIER 15/03/2009 13:36

Bonjour,J'ai eu la chance de travailler durant huit années avec une élève directe du Maître: Magda Brard, 1er Grand prix d'honneur du C.N.S.M.P à l'âge de 12 ans, Prix Franz Liszt de Budapest, concertiste internationale. Durant les cours qui étaient un vrais bonheur, Magda témoignait régulièrement et ce malgré le temps qui était passé une profonde admiration pour son mentor qui était un artiste hors norme. Pour information, on reproche souvent au Maître ses fautes. Permettez-moi de vous indiquer que celles-ci étaient dû lorsqu'il s"était disputé avec sa femme ...Bien à vous.

Philippe Charpentier 29/01/2009 14:13

il n'y a pas de hasard .

Kao 29/01/2009 12:15

du piano, comme par art z'art ..............

jane 26/01/2009 16:03

Enfin j'ai pu écouter la courte "leçon" de ce maître qui place la sensibilité de l'interprète aussi haut que celle du créateur...Bises

Cécile 26/01/2009 11:25

... " il faut rêver ce morceau, pas le jouer" ... "interroger l'avenir" ...comme pour presque tout ce qui est de notre vie, non ?