Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • : MA DEVISE : "POUR TOUT CE QUI EST CONTRE ET CONTRE TOUT CE QUI EST POUR , SAUF QUAND J'AI RAISON MAIS PAS FORCÉMENT NON PLUS... QUOIQUE ! "
  • Contact

Rechercher

4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 18:18




















Acryliques sur toile 160/120 cm




Oui, je sais vous préférez les photos ,demain promis
Un coucher de soleil ou un chat .Ou un coucher de chat .





.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PC 08/03/2009 18:14

une "critique"  qui serait la description d'un "état" auquel fait acceder l'oeuvre et non sa description ou mécanique , bref une "creation " autre generée par l"oeuvre "admirée ", peut être....

D&D 08/03/2009 15:50

Héhé... Je crois que je comprends... C'est d'ailleurs une question importante pour moi... Je crois que lorsque je n'aime pas une oeuvre (un tableau, une photo, un film,...) c'est que des éléments (quand ce n'est pas la totalité :-)) de celle-ci se détachent nettement comme "failles", "défauts", au point de briser la possibilité d'une "harmonie". (Pardon, je mets des guillemets partout mais c'est pour apaiser un effet réducteur que j'induis déjà ici malgré moi). Ces éléments me sont alors assez facilement identifiables et je peux mettre un mot dessus - même avec des guillemets :-) - je peux fournir une proposition de traduction rationnelle de ce qui échoue.A l'inverse, la critique positive d'une oeuvre, est plus difficile à ramener à une somme de points forts, c'est aussi et avant tout une "harmonie", précisément, même si elle peut comporter des temps faibles. Je caricature mon ressenti encore davantage en essayant d'évoquer ça sur le versant heureux, je le sens. Et cette "harmonie", c'est peut-être déjà une violence que de vouloir la traduire en concepts strictement rationnels. Je ne sais pas. Je ressens quelque chose par là. Le risque des "recettes" aussi...Bref, s'il y a bien quelque chose que je cherche, et qui me semble souvent faire défaut, c'est la possibilité d'une critique des oeuvres aimées, qui ne soit pas réductible à une approche rationnelle, comme c'est le cas dans la plupart des écrits critiques que j'ai pu lire à ce jour... Oui... Je crois que je rêve d'un horizon (pour moi) critique, qui serait avant tout sensible, presque aussi sensible que l'oeuvre elle-même. Une critique qui serait un écho de l'oeuvre d'images, de matières ou de chair, au travers d'une oeuvre de mots (toute proportion gardée, comme une invocation, pas une "rivalité")...Je ne sais pas si je suis bien clair, mais votre réponse à mon commentaire me fait fortement résonner par là.

PC 06/03/2009 20:18

merci pour ce com , c'est vrai que moi non plus en general je n'ai rien a dire sur la peinture quand elle me plait , par contre quand je n'aime pas .......

D&D 06/03/2009 15:32

Bonjour Philippe,Pour "répondre" à votre boutade : j'aime souvent beaucoup vos photos, mais je vos toiles sûrement pas moins. Le calendrier s'était joué de moi car je me souviens que vous avez exposé à Paris lorsque je suis parti au Portugal l'automne passé. Je suis très interpelé par vos toiles - et sans savoir rien en dire, à part, si j'ose, un bonheur immédiat à en regarder les reproductions sur ce que l'on appelle "la toile" -, j'ai hâte du jour où je pourrai les voir "pour de vrai".

thierry B 05/03/2009 20:04

cette série m'emballe! Le meilleur pour le final, même si le reste est aussi excellent.