Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • : MA DEVISE : "POUR TOUT CE QUI EST CONTRE ET CONTRE TOUT CE QUI EST POUR , SAUF QUAND J'AI RAISON MAIS PAS FORCÉMENT NON PLUS... QUOIQUE ! "
  • Contact

Rechercher

15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 16:54





Aussi courageux que soient les pécheurs et dieu sait que c’est
Un vrai métier, difficile et souvent mal payé, il est impossible
de prendre
Aveuglement leur parti, faire vivre des familles et rembourser des emprunts
Ne justifie pas d’empêcher les générations suivantes de connaître
Par exemple, la sole, le cabillaud ou le thon rouge en voie de disparition .
L’argument est toujours le même dans ces cas là ! le travail et
La subsistance de nombreux foyers, sauf qu’une fois de plus ces arguments
N’ont plus de sens dans un monde où la protection des espèces vivantes
 Devient autrement plus importante que la protection, non de la vie des hommes,
 Mais d’une certaine façon de vivre de ces mêmes hommes ...
Donc, encore un métier où il faut se remettre en question, aussi difficile que ce soit .
Rien ne justifie l’éradication des espèces animales ou végétales .
Car l’argument employé est le même ! Empêcher la destruction
Des forêts c’est supprimer les moyens de subsistance de leurs habitants !
 Il faut
donc une solidarité au niveau mondial, puisque c’est l’humanité
Toute entière qui est responsable de ces dégâts pour beaucoup déjà irrémédiables.
(par exemple les sushis pour le thon rouge, les meubles de jardin pour le bois ,etc.)
Et qu'elle se partage la même planète.

Pour une fois Bruxelles a raison d'établir des quotas.
Et ça va finir encore en subventions....





.


Partager cet article

Repost 0
philippe charpentier - dans Au bout de la nuit
commenter cet article

commentaires

P C 16/04/2009 07:18

C'est ce que je dis toujours , il faut instaurer une dictature genre sud americain dont je prendrais la tête . (je vais déjà acheter le chapeau)

jane 15/04/2009 20:38

Il faut règlementer , comme pour les banques : aujourd'hui on ne nourrit plus les boeufs et le vaches avec des carcasses de bêtes brûlés...

Cécile 15/04/2009 20:31

Que feront-ils de leurs subventions ? ça ne mettera pas plus de poissons dans la mer !Jac Langue a donné plein de subventions aux artistes et on n'a pas mieux qu'avant !Apprendre à pêcher au lieu de donner un poisson, c'est une théorie vieille comme le monde, qui fait parti de mythes et des légendes mais qui est la sagesse même  ...Mais nos "chefs" depuis longtemps, ne sont pas sages et nous ont désappris la sagesse parce qu'ils ont tout fait pour qu'on ne sache plus réfléchir de notre propre grès ..Alors je suis bien contente de faire parti de ces gens qui sont obligés de penser pour faire sans compter sur personne d'autre que eux ... nous sommes, je crois, les seuls à (pouvoir) savoir se sortir de cette merde ... et c'est grâce à nous que tout le monde s'en sortira ... c'est peut-être prétentieux de dire ça, mais au moins c'est optimiste!Alors je crois qu'on n'arrivera jamais au "poisson fou" comme tu dis : la machine va commencer tout doucement à se gripper, grâce à ceux qui continuent à aller de l'avant avec la conscience que ce n'est pas en râlant qu'on changera mais en agissant positivement ...

P C 15/04/2009 19:57

oui je sais qu'ils ne veulent pas de suvbvention , mais ça finira comme ça , comme d'habitude.Le problême des fermes piscicoles c'est que les poissons sont nourris avec n'importe quoi et souvent des produits aux hormones etc. sans parler des colorants etc. le poisson fou c'est pour bientôt !

jane 15/04/2009 19:20

Franchement je ne connais pas assez le problème pour en discuter sagement . Ce que je sais , c'est qu'en général les p^cheurs font des actions dures qui aboutissent comme tu le dis à des subventions...Personnellement je pense que les fermes piscicoles sont une bonne solution , pourvu qu'on nourrisse correctement les poissons pour qu'ils aient du goût et soient sains...Le poisson sauvage est de toutes façons si cher qu'il n'est pas accessible à toutes les bourses et  la plupart des poissons vendus et consommés le sont surgelés ou en carrés panés...Evidemment ça n'aura jamais le goût du sauvage , mais après tout le porc est aussi bon que le sanglier et le boeuf que le bison...Tou est dans la règlementation , pour ne pas arriver aux aberrations débouchant sur des horreurs comme la vache folle...