Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • : MA DEVISE : "POUR TOUT CE QUI EST CONTRE ET CONTRE TOUT CE QUI EST POUR , SAUF QUAND J'AI RAISON MAIS PAS FORCÉMENT NON PLUS... QUOIQUE ! "
  • Contact

Rechercher

8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 09:41




Kenneth Noland 1924/2010

Le peintre américain Kenneth Noland s'est éteint le 5 janvier à l'âge de 85 ans.

Il se fait connaître dans les années 1950, lorsqu'il travaille sous l'influence
de l'expressionnisme abstrait.
 Il peuple alors ses toiles de formes géométriques, héritées de ses professeurs,
 les peintres abstraits Josef Albers
et Ilya Bolotowsky. Cercles, chevrons, bandes et formes diamantées vont
rester tout au long de sa carrière ses formes favorites.

En 1960, le critique Clement Greenberg le qualifie, aux côtés de Morris Louis,
 de digne successeur de Jackson Pollock et de Willem de Kooning.
 Il travaille alors en étroite collaboration avec le peintre Jules Olitski et
le sculpteur Anthony Caro. Kenneth Noland devient un grand coloriste,
jouant de la subtilité des tons chromatiques pour apporter de l'énergie à ses
 formes géométriques. En 1964, il occupe la moitié du pavillon américain
 à la Biennale de Venise.

Avec l'apogée du pop art, les œuvres de Kenneth Noland ne reçoivent plus
autant la faveur critique. Son art, qualifié « minimaliste » dénote.
Il choisit de rester fidèle à l'abstraction, et ne s'engagera pas dans la voie de la figuration.

Lors d'un colloque en 1994, il déclarait, à propos de l'art abstrait :
 « C'est un champ fertile que nous avons à peine exploré, et les jeunes artistes
y retourneront, j'en suis certain
 » . (artclair.com)


Noland-Drought-1962


Kenneth Noland


Kenneth Noland other side


K noland 83


Noland peinture


Noland-April-1960


Noland-Blue-Extend-1962


Noland-First-No-1-1958





.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe Charpentier 08/01/2010 18:36


on dit ça pour les lumières c'est pour ça que ce n'est pas si courant...


fbd 08/01/2010 14:36


C'est étonnant cette expression "il ou elle s'est éteint(e)"…
Bon à plus, je vais essayer d'entrer dans une box, aïe, alors adam quelque temps…


still-life 08/01/2010 13:49


je crois que mon oeil prefere les droites aux courbes


jane 08/01/2010 11:13


Même chose quand un grand nom de la littérature disparaît...c'est signalé en passant , pas de déplacement de journalistes de toutes les chaînes (françaises!) comme pour la maladie de Johnny !!


Philippe Charpentier 08/01/2010 11:04


Les art n'ont jamais interessé grand monde et encore moins les médias.