Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • : MA DEVISE : "POUR TOUT CE QUI EST CONTRE ET CONTRE TOUT CE QUI EST POUR , SAUF QUAND J'AI RAISON MAIS PAS FORCÉMENT NON PLUS... QUOIQUE ! "
  • Contact

Rechercher

20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 10:13








Ce ne sont pas les toiles de l'exposition de Londres qui sont toutes
Très sombres à et à venir prochainement.
C'est une mise en bouche .

Voir aussi :

" MARK ROTHKO "


.
Repost 0
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 00:24


















.
Repost 0
philippe charpentier - dans Londres
commenter cet article
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 09:48






Une petite pièce envahie de bouteilles ,tubes , toiles et revues
De laquelle est sortie cette peinture géniale .

Quand on entend les "jeunes" peintres d'aujourd'hui se plaindre d'avoir
De petits ateliers genre 100 m carrés , ça fait rigoler.
L'espace est dans la tête !

Mais c'est un peu la même chose pour la peinture , la taille devient
Le critère majeur , on entend souvent les peintres dire avec fierté
Je fait des grands formats ... comme si c'était en soi déjà suffisant et
Le gage d'être un "vrai" peintre ... !
 Vermeer n'a peint que 40 toiles dans sa vie ne dépassant jamais 60 cm
De Kooning à rarement dépassé les 2 metres ainsi que Bacon ou Rothko !

Le gigantisme , qu'il soit en photo , en peinture ou en sculpture noie
Souvent la médiocrité de l'oeuvre.
Mais il y a aussi des exemples inverses (Richard Serra par exemple)





.

Repost 0
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 09:43





En 1985

Même sans parler anglais on comprend ce qu'il dit , il suffit de le regarder.




.
Repost 0
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 09:38





Entretiens avec David Sylvester 1966



.
Repost 0
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 03:09




Une photo de Bacon saoul dans Soho vraiment très émouvante et terrible .


Francis Bacon naît en Irlande de parents anglais en 1909. Enfant maladif,
Il est durement traité par son père et connaît une grave crise lorsqu’il
Révèle à sa famille son homosexualité. Il part pour Berlin et Paris, où il
Vit la bohème artistique des années folles, puis s’installe à Londres et
 Peint ses premières toiles sous l’influence de Picasso et des surréalistes.
 Il peint pendant la guerre un triptyque, Trois Etudes pour des figures au
 Bas de la croix (1944), où se trouve déjà l’animalité terrifiante de
Ses toiles ultérieures. Plus tard, il détruira une grande partie des œuvres
Exécutées avant 1944. Le travail de Bacon n’est réellement reconnu
Qu’après la Seconde Guerre mondiale : ses œuvres provoquent des
Réactions extrêmes, souvent d’intense répulsion, tant elles sont
Violentes et expressives. La figure humaine y est isolée dans un
Environnement neutre, disloquée, amputée, contorsionnée, comme
Torturée, parfois enfermée dans une cage, elle peut être associée à un
Bœuf écorché (référence à Rembrandt), ou figurée hurlant comme
Dans la série d’études d’après le Portrait du pape Innocent X de Vélasquez.
 Dans les années 1960, Bacon peint plusieurs triptyques emblématiques,
Dont Trois Figures dans une pièce (1964). Après le suicide de son
Compagnon George Dyer en 1971, l’artiste réalise trois triptyques où
 Il décrit de manière obsessionnelle la scène du drame ; il peint également
 De nombreux autoportraits. Largement influencé par l’art classique,
Bacon bâtit une œuvre violente et déchirante, triturant la figure humaine
 Qu’il peignit pourtant exclusivement, sans jamais chercher l’abstraction
 Chère à son époque.Il décède en 1992.(artfluctuat)


J’ai toujours aimé la peinture de Bacon indépendamment de la cruauté
Des sujets, car la peinture, la couleur, la beauté  l’emporte
 Toujours sur la figuration.
On peut parfaitement le voir d’une manière abstraite.
Sa peinture n’est pas si éloignée de Rothko paradoxalement.


Exposition Francis Bacon à la Tate Britain  Londres
11 septembre/4 janvier 2009





Autoportrait


Henrietta Moraes


Isabel Rawsthorne


Triptyques.


autre article sur Francis Bacon

" FRANCIS BACON "




.


Repost 0
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 13:44










En effet , vous pensez bien que je n'ai pas mangé que des oeufs au bacon
Ou arpenté les quartiers interlopes de Londres , j'ai été voir Turner , Van Eyck,
Vermeer, Titien, Bacon, Rothko et beaucoup d'autres , et à Paris , Picasso
Et les maîtres (d'ou d'ailleurs Picasso sort à mon avis grand perdant , une belle
Démythification), Emil Nolde , et un film "Pouvoirs d'état " avec Di Caprio .
Sans parler de tout le reste dont je ne parlerai pas .

A vos cassettes.(rassurez vous , je ne parle pas d'argent ,mais de l'ancêtre du CD )
Comme dirait jean Christophe Averty .





.


.



.
Repost 0
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 08:46












Vues du TGV  avec mon téléphone .


.
Repost 0
philippe charpentier - dans Londres
commenter cet article
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 02:00




La vue de ma chambre.


Breakfast samedi , avec Sonny Rollins* comme musique entre autres.



Breakfast samedi , je n'ai pas eu le temps de tout tester
Mais je reviendrai dans ce super hotel .



Un bout de la salle de bain , un reproche néanmoins ,
La robinetterie n'est pas en or massif , mais je me suis adapté .
C'est mon coté aventurier .


Même la grille de l'ascenseur est belle !

Bref je découvre qu'il est plus facile de s'adapter au luxe qu'à la misère ,
Il faut dire que je suis extrêmement perspicace .

C'est sûr que le cliché qui plait à tout le monde de l'artiste dans sa chambre
De bonne et vivant du salaire de sa femme infirmière en prend un coup !

Comme quoi toutes les valeurs se perdent....


* Sonny Rollins n'est pas une marque de cirage comme vous
Le pensiez mais un très grand saxophoniste de la
 Génération de John Coltrane. Pour John Coltrane ce n'est pas non
Plus une marque d'adhésif , mais là, c'est trop long ,
Je ne peux pas rattraper 100 ans d'inculture...
Il faudra y mettre du vôtre.



.






Repost 0
philippe charpentier - dans Londres
commenter cet article
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 13:59


LOVE FOR SALE


When the only sound in the empty street,
Is the heavy tread of the heavy feet
That belong to a lonesome cop
I open shop.
When the moon so long has been gazing down
On the wayward ways of this wayward town.
That her smile becomes a smirk,
I go to work.

Love for sale,
Appetising young love for sale.
Love that's fresh and still unspoiled,
Love that's only slightly soiled,
Love for sale.
Who will buy?
Who would like to sample my supply?
Who's prepared to pay the price,
For a trip to paradise?
Love for sale
Let the poets pipe of love
in their childish way,
I know every type of love
Better far than they.
If you want the thrill of love,
I've been through the mill of love;
Old love, new love
Every love but true love
Love for sale.

Appetising young love for sale.
If you want to buy my wares.
Follow me and climb the stairs
Love for sale.
Love for sale.
 

Cole Porter






Chet Baker, Oscar Peterson, Billie Holiday, Aretha Franklin,

Nat King Cole, Ella Fitzgerald, Charlie Parker , John Coltrane

Bref tout le monde à joué ou chanté cette chanson .


Mais là, je parle de MUSIQUE , désolé , chassez le naturel

Il revient au galop , j'avais dit que je ne parlerai plus de culture ici.

Vous savez , le truc kifoetre riche et de droite pour aimer ....




Love for sale par Diane Reeves avec Dizzy Gillespie entre autres...



.

Repost 0
philippe charpentier - dans JAZZ ET MUSIQUES
commenter cet article