Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • : MA DEVISE : "POUR TOUT CE QUI EST CONTRE ET CONTRE TOUT CE QUI EST POUR , SAUF QUAND J'AI RAISON MAIS PAS FORCÉMENT NON PLUS... QUOIQUE ! "
  • Contact

Rechercher

17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 03:11

















.
Repost 0
philippe charpentier - dans Italie
commenter cet article
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 19:24

Ouverture, liberté, vie, création, excitation, mouvement
Simplicité, curiosité, politesse, classe, sensualité, tel est Londres .
Bref, arriver à Paris donne l’impression de débarquer
Dans une maison de retraite peuplée de coincés cacochymes et ignares.
Je vous fais grâce de la Province….!!!!!!?????????????.....!

Je n’avais pas été à Londres depuis 30 ans, j’y retrouve la même
 Sensation de liberté, de convivialité, les Anglais sont désinhibés,
Natures, respectueux , classieux même cradingues et sans complexes .

 Les Anglais sont libres et ne se posent pas l
es mauvaises questions.

 
Suite au prochain numéro.

PS: on évitera les sujets qui fâchent :  soit l'inculture ,la culture,
La bêtise,
la bornitude , la médiocritude , la conneritude, la culturitude,



Bref on ne parlera que de ce qui intéresse le bon Français : soit Rien.


A ce sujet il paraît qu'un film de Jean Michel Ribes vient de sortir
Il s'appelle  "Musée haut, musée bas  " et j'ai l'impression
Qu'il tombe parfaitement dans le débat de la semaine dernière.

Ça m'a amusé d'entendre ( à London) J.M.Ribes dire ce que je pense et que
Personne ne comprend. Mais je dois mal m'exprimer.
Je pense donc qu'au lieu d'aller voir des conneries, ce film vous
Ferais le plus grand bien. ( On peut toujours rêver...)





.

Repost 0
philippe charpentier - dans Au bout de la nuit
commenter cet article
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 00:00






Le grand sculpteur Biélo-prussien Waldemar von Zimmerman
  Après 24 ans et deux heures trois quart d'un silence
Qui a fait du bruit dans le cénacle des curators et commissaires
  Vient de créer cette oeuvre d'une immense exigence
  Et dont la complexité sera bientôt étudiée dans
Une somme en trois volumes d'environ 500 pages chacun.
Les souscriptions sont d'ors et déjà ouvertes.


.
Repost 0
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 10:10




VINGTIEME SIECLE


.
Repost 0
Philippe CHARPENTIER - dans les bordels
commenter cet article
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 03:18














Robert Motherwell, né en 1915 à Aberdeen aux États-Unis
et décédé en 1991 à Provincetown est un peintre américain
de la première École de New York.

Robert Motherwell est célèbre pour ses grandes toiles
abstraites lyriques ainsi que pour ses collages et impressions.
 Il fut aussi un théoricien important qui pensa tant la tradition
artistique européenne que la dimension mystique de la peinture.
 Associé à l’expressionnisme abstrait, il se singularise de
ses contemporains par sa formation intellectuelle et
académique, pour son intérêt pour la philosophie,
 la littérature
 symboliste et la psychanalyse. Il s’est également intéressé au zen et
à l’art oriental. En même temps, il reconnaît
que le véritable contenu de son art est l’émotion et
non pas la pensée. Sa peinture va du lyrisme le plus violent
 à une sérénité presque austère. Il explore une gamme
extrêmement large de possibilités picturales avec des
moyens simples et directs. Chez Motherwell, le sens de
l’acte physique de peindre ne peut être séparé de
la signification de l’image en soi. Le geste est donné à voir,
tantôt lent ou rapide, léger ou violent et faisant toujours partie
 intégrante de la structure des formes qu’il constitue et
 de l’émotion qu’il transmet. (wikipédia)



.


Repost 0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 12:10


Enfin un nouvel opus du maître.
Ce dernier a décidé de s'attaquer aux grands mythes
Aujourd'hui: LA FRITE.


.
Repost 0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 10:00




LA VACHE ET LE PRISONNIER  HENRI VERNEUIL 1959


.
Repost 0
Philippe CHARPENTIER - dans les bordels
commenter cet article
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 00:00


C’est après un long séjour dans l’une de ses immenses
 propriétés proche de Madras,
 où des milliers d’ouvriers s’affairent à récolter le thé dont
 il est si friand, que Sir Archibald Smithsonian après avoir remporté
avec panache le tournoi de cricket d’Aurangabad décide enfin
d’interroger ses tubes et pinceaux. Cette toile n’est pas sans évoquer
les pubs londoniens avec ses riches odeurs de tabac cuivrés,de
 cuir anciens légèrement safranés. Mais je vous laisse rêver….



.
 
Repost 0
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 00:19






.
Repost 0
Philippe CHARPENTIER - dans la Bulgarie
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 17:52

C'EST SANS DANGER....

MARATHON MAN 1976, JOHN SCHLESINGER
DUSTIN HOFFMAN, LAURENCE OLIVIER,
MARTHE KELLER, ROY SCHEIDER
UN GRAND CHEF D'OEUVRE.


.
Repost 0
Philippe CHARPENTIER - dans les bordels
commenter cet article