Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • : MA DEVISE : "POUR TOUT CE QUI EST CONTRE ET CONTRE TOUT CE QUI EST POUR , SAUF QUAND J'AI RAISON MAIS PAS FORCÉMENT NON PLUS... QUOIQUE ! "
  • Contact

Rechercher

9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 06:54

La bêtise de ces censeurs imbéciles n'a plus de limite !

Repost 0
Philippe Charpentier
commenter cet article
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 20:05
Meuuuuuuhhhhhhhhhhhhh !
Repost 0
Philippe Charpentier
commenter cet article
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 19:53

Je viens d'aller voir Philoména , magnifique film ! les cathos en prennent pour leur grade ! Une atmosphère qui m'a fait un peu penser aux Vestiges du jour . Et "Miss Moneypenny "très grande actrice !

Repost 0
Philippe Charpentier
commenter cet article
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 09:46
Fifipédia vous apprend à discourir sur le...

Fifipédia vous apprend à discourir sur le haricot

Repost 0
Philippe Charpentier
commenter cet article
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 09:10
Le piano rose sans coups de balais
Repost 0
Philippe Charpentier
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 17:56
Veuillez apprendre par coeur ce tableau . Merci...

Veuillez apprendre par coeur ce tableau . Merci d'avance

Repost 0
Philippe Charpentier
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 13:44
Puisque l'oeuf est un jeune poussin , le manger...

Puisque l'oeuf est un jeune poussin , le manger constitue un oeuficide , songez y !

Repost 0
Philippe Charpentier
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 13:32
Je vous invite à réviser votre sens de la mesure...

Je vous invite à réviser votre sens de la mesure .

Repost 0
Philippe Charpentier
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 09:18
Le calme après la tempête ou presque
Repost 0
Philippe Charpentier
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 03:31
Repost 0
Philippe Charpentier
commenter cet article