Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • : MA DEVISE : "POUR TOUT CE QUI EST CONTRE ET CONTRE TOUT CE QUI EST POUR , SAUF QUAND J'AI RAISON MAIS PAS FORCÉMENT NON PLUS... QUOIQUE ! "
  • Contact

Rechercher

17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 12:28


Tout le monde n’ayant pas la possibilité d’avoir Bush à portée de pied
Voici enfin conçues par une de mes équipes de designer  la Babush.
Elle présente la double fonction de marcher dessus ou de lancer
La chaussure avec son Bush incorporé.

Prix de lancement : 26,97 €



Repost 0
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 00:21






Herbie Hancock ,un de mes pianistes préféré,
Le pianiste du grand quintet de Miles Davis.
(Miles Davis,Wayne Shorter,Herbie Hancock, Ron Carter, Tony Williams)

Le compositeur de Watermelon man entre autres thèmes devenus des classiques .
Ici dans sa version "funk" de 1973 . Cette periode de Hancock ayant été pompée
Par tout les DJ et autres groupes de rap 20 ans après !

Cantaloupe Island dans sa version historique 1964
avec Freddie Hubbard (cornet ), Ron Carter (bass) Tony Williams (drums)


Les quatre disques indispensables de Herbie Hancock (sous son nom)
Takin'off  1962   Maiden voyage 1965   (Blue Note)
Sextant 1972   Head Hunters 1974    (CBS)
Et tout les autres ....

lien:

" HERBIE HANCOCK "














.



.
Repost 0
philippe charpentier - dans "Images du monde"
commenter cet article
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 00:20


































Et voilà une petite rétrospective des dessins de De Kooning

Inutile de préciser que c'est un de mes peintres préféré .
Et que comme pour toute bonne peinture il n'y a rien à en dire.
C'est elle qui parle ...

Pour la peinture , la bio et les sculptures voici les liens:



" WILLEM DE KOONING "


" DE KOONING SCULPTEUR "



.
Repost 0
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 09:51





SGT PEPPER'S HEARTS CLUB BAND
THE BEATLES 1967




.
Repost 0
philippe charpentier - dans JAZZ ET MUSIQUES
commenter cet article
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 09:35






THE BEATLES
A DAY IN THE LIFE 1967
 UN CHEF D'OEUVRE.





.

Repost 0
philippe charpentier - dans JAZZ ET MUSIQUES
commenter cet article
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 01:00


Richard Hamilton (né en 1922) est un artiste anglais du mouvement Pop art.
  Son collage intitulé "Just What Is It that Makes Today's Homes
So Different ,
 So Appealing?", produit pour l'exposition « This Is Tomorrow »
De l'Independent Group
 à Londres,
  Est considéré par les critiques et historiens comme l'une des premières
 Oeuvres du Pop art. Hamilton est né en 1922 à Londres,
 Il suit des cours d'art le soir, avant d'entrer à  L'école Saint Martin de Londres.
 Il est reçu à la Royal Academy of art, mais s'en fait exclure
Pour travail insatisfaisant. Il devient alors professeur de typographie et de
Dessin industriel à l'Ecole Centrale des Arts plastiques.
Il y rencontre Eduardo Paolozzi, avec qui il fondera
l'Independent Group. Son premier collage Pop sert de couverture à
 Une exposition qu'il monte avec le reste de l'Independent Group:
"This is tomorrow". Hamilton cherchera constamment là explorer les frontières
Entre art et non-art, bon goût et mauvais goût... .  Comme ses confrères
Américains, il stigmatise surtout les clichés du monde des mass
Media et de la consommation à outrance.

Il a également collaboré avec les Beatles et a conçu l'album blanc  (entre autres )

































.


Repost 0
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 15:45


Le parquet de New York et le FBI ont annoncé l'arrestation de Bernard Madoff,
 conseiller en investissements à Wall Street et ancien pdg de la Bourse Nasdaq
 et sa libération jeudi soir après versement d'une caution de 10 millions de dollars.
 Ce "Self-made man" qui avait commencé sa vie professionnelle comme maître-nageur
 sur les plages de Long Island, jouissait d'une réputation prestigieuse et était considéré
 comme un innovateur majeur dans le monde de la finance électronique. Il est accusé
d'avoir monté une gigantesque fraude portant sur quelque 50 milliards de dollars.
 Âgé de 70 ans, il risque jusqu'à 20 ans de prison et une amende de 5 millions de dollars
 s'il est reconnu coupable d'avoir mis en place une "pyramide", précise un communiqué
conjoint du procureur Lev Dassin et de la police fédérale américaine (FBI). (Le Point)

Je me pose une question toute bête, si cet argent est fictif  et n’est qu’un jeu
D’écriture, alors les pertes sont fictives, et s’il ne l’est pas on doit pouvoir
 Le retrouver, l
e récupérer et sanctionner toute la chaine  ? Car ceux qui ont voulu
S'enrichir sans risques sont aussi coupables que le tentateur ...

 Évidemment c’est un raisonnement très simpliste . Mais vous avez peut-être des réponses ?

Sans entrer dans les clichés classiques, argent pourri, horrible capitalisme,
Et autre récupération politique facile et opportuniste...




À propos de récupération,  il y a  celle de l’inéffable et incrédible Besancenot
 ( alibi moral des non votants et révolutionnaires virtuels) et autres prophètes
 De malheur qui essayent à tout prix
de récupérer le mouvement Grec,
Alors qu’ils ne sont en rien concernés !
C’est trop facile  et surtout ça permet de remplacer le manque d’idées
Et d’initiatives
constructives et créatrices par une pseudo agitation "rebelle" !


.


.
Repost 0
philippe charpentier - dans Au bout de la nuit
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 12:21

Edward Kienholz      
23 Octobre 1927/ 10 Juin 1994

L'œuvre de l'artiste américain Edward Kienholz vise à une critique crue et cruelle
 de la vie moderne. Né dans l'Etat de Washington, il grandit dans une ferme, où il
 apprend le métier de charpentier et la mécanique, avant d'étudier au  Washington
 College of Education, sans jamais recevoir d'enseignement artistique.

Après divers emplois aussi variés qu'infirmier dans un hôpital psychiatrique,
 manager d'un groupe de danseurs, vendeur de voitures d'occasion et d'aspirateurs,
 traiteur, décorateur, etc., Edward Kienholz s'installle à Los Angeles, où il débute
 sa pratique artistique. Dans les années 1950, il ouvre plusieurs galeries avec
des artistes d'avant-garde : la Now Gallery, la Ferus Gallery...

En 1961, Edward Kienholz réalise sa première installation, Roxys, qui causera
un scandale à la Documenta IV en 1968. Bien que n'ayant pas reçu de formation
 artistique, Kienholz met en pratique sa connaissance de la mécanique et du travail
 du bois en composant des collages et des reliefs, assemblages de matériaux trouvés
 dans la rue, représentatifs d'une modernité laide. Dans les années 1960, il fabrique
des tableaux-environnements de grand format à partir de ces matériaux du rebut,
 confrontant le spectateur à l'inhumanité de son temps, comme
The Birthday (1964) ou The Portable War Memorial (1968).

Au début des années 1970, Edward Kienholz reçoit une bourse qui lui permet
 de s'établir à Berlin pour y travailler avec son épouse — et collaboratrice —
 Nancy Reddin, qu'il rencontre à Los Angeles en 1972. Ensemble,
Ils réalisent notamment les Volksempfängers  ( radios de l'Allemagne nazie)
Ou Sollie 17 . En 1973, ils s'installent à Hope (Idaho), et partagent leur temps entre
 l'Idaho et Berlin, jusqu'à la mort d'Edward Kienholz, en 1994.(arts-fluctuat)

(Il y en a un au centre Pompidou , une sorte de chambre d'hotel baroque vide
avec une vieille radio qui diffuse une musique années 30 très bas qui
est (pour moi ) un des endroits les plus fort du Musée.)

Le moins que l'on puisse dire c'est que cette oeuvre ne peut pas laisser indifférent ...






Birthday

Catharsis

Double cross

Grey computer

John Doe

Ozymandias

Playboy

Sinned



.
Repost 0
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 02:44








4 versions de Summertime par quatre très grands pianistes:
 Erroll Garner, Oscar Peterson , Martial Solal et Chick Corea .















.
Repost 0
philippe charpentier - dans JAZZ ET MUSIQUES
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 00:00







Chez moi , les nuages sont différents.




 La musique :
J.B. Lenoir, un de mes bluesman préféré .

 J.B. Lenoir est né le 5 mars 1929, à Monticello, Mississipi. Son père
Qui l’avait baptisé de simples initiales, lui apprend à jouer de la guitare.

Au début des années 40, il vit à New-orleans, où il joue avec des

Bluesmen comme Sonny Boy Williamson et Elmore James .

Il s’installe à Chicago en 1949, où il se lie avec Memphis Minnie et

Big Bill Broonzy.J.B. Lenoir expose le coté sérieux et sombre de sa

Personnalité et de ses thèmes, celui qui ressort dans Born Dead et

Down in Mississipi, deux textes qui parlent da la lutte des noirs pour

Les droits civiques. Korea Blues, Eisenhower Blues, Vietnam Blues,

Alabama March et Shot in James Meredith, personne n’empêchera

J.B. de dire ce qu’il a à dire. Il meurt le 29 avril 1967











.

.
Repost 0
philippe charpentier - dans Ciels et Nuages
commenter cet article