Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • Le blog de Philippe CHARPENTIER
  • : MA DEVISE : "POUR TOUT CE QUI EST CONTRE ET CONTRE TOUT CE QUI EST POUR , SAUF QUAND J'AI RAISON MAIS PAS FORCÉMENT NON PLUS... QUOIQUE ! "
  • Contact

Rechercher

15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 00:53








la rencontre entre Salvador Dali et Walt Disney, à l'origine du projet Destino,
un dessin animé croqué par le maître espagnol en 1946 et qui n'avait été réalisé par
les Studio Disney qu'en 2000. "En 1946, lors d’un dîner organisé par le boss de
 Warner Bros de l’époque, Dali rencontre Walt Disney et lui propose de réaliser
 un film d’animation. A l’époque, le Catalan considère le père de Mickey comme
un maître, un doctor es subversion à l’égal des Bunuel, des Marx Brothers,
des Cecile B. de Mille. Walt Disney accepte et Dali, qui venait de finir les décors
du film La Maison du Dr Edwards de Hitchock, dessine, peint et croque
 quelques 150 planches du story-board."


.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Patrick 07/02/2009 13:58

Dali est le maître incontestable du 20 iéme siécle Artistique.Aprés le marketing qui l'a quelque peu et beaucoup plus encore effacé aprés son décés. Salvador Dali prendra la place qui lui revient.Génie de en son époque, peintre au c^té des plus grands Maîtres créateurs  de l'histoire Culturelle de la civilisation Européenne.Leonardo Vinci : la Renaissance, Raphael : le Sublime, Caravage: le Populaire, Salvator Rosa : le Poéte Fantastique, Monet : l'impressionniste, Van Gogh :les Couleurs,  Salvador Dali le Talent Hyperréalistique du 20 iéme siécle.Merci de rappeler que Dali avait adoubé Disney.cordialement  

Laetitia 15/01/2009 21:59

dommage qu'il n'y ai pas eu de suite au projet si prometteur.

jane 15/01/2009 19:21

Quel génie ce Dali ! Je n'ai pas pu écouter le son (radio !!!) Merci pour ça cher Philippe

la Mère Castor 15/01/2009 11:40

Je ne connaissais pas du tout, je trouve ça plutôt réussi.